Option Finance
Les autres Publications
08 septembre 2014

Une société réunionnaise de vente de vêtements, sur le fondement de deux ordonnances de référé constatant la créance liquide et exigible qu’elle détenait sur son fournisseur, avait fait pratiquer, au préjudice de celui-ci, cinq saisies-attributions, dont l’une entre ses propres mains, sur des créances d’approvisionnement échues et à échoir dont elle s’est déclarée débitrice envers le fournisseur (saisi).

 

(L’article en entier est disponible en PDF ci-dessous.)