Option Finance
Les autres Publications
05 septembre 2016

En consacrant la possibilité d’octroyer des prêts interentreprises à court terme (moins de deux ans) en dehors de tout groupe de sociétés, la loi Macron a souhaité répondre aux besoins de trésorerie des petites et moyennes entreprises indépendamment de toute opération d’achat/vente de biens et services (délais de paiement) et de tout lien capitalistique (conventions de trésorerie).

Par Clémence Corpet, Collaboratrice.

Lire la suite en ligne sur www.OptionFinance.fr