Newsletter 7
Les autres Newsletters
23 décembre 2014

On entend de toute part qu’il n’est plus possible de créer une start-up en France, notamment dans les nouvelles technologies ou le web, parce que l’environnement tant réglementaire que business n’est pas propice pour cela. Et les entrepreneurs qui ont déjà créé leur start-up ne rêvent que de la délocaliser dans la baie de San Francisco, notamment à cause de l’incertitude fiscale et réglementaire qui règne en France. La Silicon Valley aurait ainsi attiré plus de 50.000 français entre 2005 et 2012 .

Ce phénomène n’est pourtant pas nouveau. La Commission des affaires du Sénat indiquait déjà que les jeunes cadres français préféraient s’installer à l’étranger, dans son rapport visant les années 1999-2000 .Ce French bashing de circonstance est-il le résultat de la seule morosité ambiante ou est-il vraiment étayé par des faits concrets ? Nous avons voulu creuser le sujet et nous sommes essayés à un exercice de comparaison, avec les limites que tout cela comporte.

 

(La Newsletter est disponible en PDF ci-dessous)